une pompe à huile

Une pompe à huile pour remplacer le graisseur à déplacement ...

Cliquez pour agrandir l'image
Elle sera dotée d'une très forte démultiplication.
Ici on voit celle qui va se connecter à la manivelle de la pompe à eau : au final la démultiplication sera de 1/58 ème, soit une gouttelette de 0.10 ml tous les 58 tours du moteur.
Cliquez pour agrandir l'image
Cette pompe devrait équiper le moteur de 1.35 dont on voit ici le graisseur à déplacement.
La pompe à huile serait actionnée par le plateau manivelle de la pompe à eau qui est déjà démultipliée par 6.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Ce plan est très largement inspiré d'un croquis de Gems SUZOR dont cette pompe équipait son moteur 45B.

Par contre j'ai modifié le taraudage de 6 x 100 (perçage à 5) de la partie haute car il me semblait que la bille de diamètre 5 ne pouvait pas coulisser : un taraudage M7 x 0,75 (perçage de 6,2) est prolonger par un trou de 5.5 qui reçoit la bille et les proportions propres aux pompes est respecté.

Les autres légères modifications dépendent de l'implantation de cette pompe.
1 et 4 : réglage de la course du piston : lorsque le doigt du coulisseau est en position basse, le piston doit se placer à 0.5 mm du haut du bouchon :
. avant la soudure on peut vérifier la position du piston par le trou qui va assurer la liaison avec le corps de la pompe
. on peut aussi entre le haut de la tige du piston et le coulisseau placer des rondelles de téflon

2 et 3 - les débattements des billes correspondent à D de la bille x 0.1:
. pour celle du haut, on peut reprendre la base du bouchon
. pour celle du bas, c'est plus délicat mais on peut accepter du 0.35

C'est une vis M2 qui limite le débattement de la bille de 3 et c'est en l'enlevant qu'on pourra la sortir.

la pompe

Cliquez pour agrandir l'image

le cylindre et son piston

On partira d'un tube de 4 x8 qu'il faudra boucher à une extrémité. Le piston est issu d'un rond de diamètre 4.

Pour ceux qui ont un outillage performant, le mieux et de réaliser la cylindre dans un rond de 8 avec passage à l'alésoir de 4. Dans ce cas il est probable que les joints toriques seront inutiles. Pour moi ce cylindre est trop long pour que je puisse le percer correctement.

Le piston doit glisser facilement et les joints toriques sont placés au plus juste (ne pas hésiter à reprendre les rainures qui les reçoivent).
Pour augmenter l'étanchéité, on peut se servir de tresse graphitée enroulée sur deux spires : le bouchon du cylindre sera plus ou moins serré (voir le croquis d'ensemble).

Cliquez pour agrandir l'image

le corps de la pompe

est réalisé dans un carré de laiton de 10 x 10.

Tous les perçages se font successivement en respectant les cotes de profondeur (en rouge).

Ensuite on précédera aux perçage latéraux et à celui pour la fixation qui sera fileté à M2.
Cliquez pour agrandir l'image
cylindre et bouchon
Cliquez pour agrandir l'image
corps de pompe et équipement *
Cliquez pour agrandir l'image
piston et coulisseau
Cliquez pour agrandir l'image
premier montage *

* je mes suis planté de 2 mm dans la hauteur du corps de pompe : on place un écrou de 2 pour rattraper la bonne hauteur  ...

La dernière photo montre le montage à effectuer avant le brasage à l'argent, sauf pour le socle qui sera soudé à l'étain.

étanchéité

Normalement avec les joints toriques, il n'y a pas de fuite vers le haut.
Cependant il est possible de l'accroître avec de la tresse graphitée.
Cliquez pour agrandir l'image
tresse
Cliquez pour agrandir l'image
enroulement
Cliquez pour agrandir l'image
coupe
Cliquez pour agrandir l'image
tassage

la démultiplication

La pompe à huile sera actionnée par un engrenage ajouté à la manivelle de la pompe à eau. Pour respecter les données de Gems Suzor, il faut encore démultiplier l a rotation de la pompe à huile.
Et là, j'ai fait avec ce que je possédais, des engrenages en  ... plastique ! 
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Les axes sont des vis M3 : pas de cotes pour leur longueur car cela dépendra de l'épaisseur des roues dentées employées : il faudra prévoir une longueur supérieure de 0.5 mm pour que les roues tournent et ne soient pas bloquées.
Le mieux serait d'ajuster la longueur des vis M1.6 pour que, à fond de vissage, elle maintiennent la rondelle de téflon sans gêner la rotation de la roue.
Cliquez pour agrandir l'image
support et vis (axes)
Cliquez pour agrandir l'image
montage d'un gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
vérification
Cliquez pour agrandir l'image
soudure étain
Pour que les vis soient bien perpendiculaire pendant la soudure, on garde le gabarit en aluminium.
Cliquez pour agrandir l'imageTransformation du plateau manivelle de la pompe à eau.
Soudure à l'étain.
Cliquez pour agrandir l'imageModification de la roue dentée supérieure avec l'emplacement du doigt qui va actionner le coulisseau.
Cliquez pour agrandir l'imageFixation par vis à tête fraisée M2.
Cliquez pour agrandir l'imageMontage : commencer par la roue du bas.
Cliquez pour agrandir l'imageVérification de la course du piston et du fonctionnement du coulisseau..
Cliquez pour agrandir l'imageOn est prêt pour l'essai final qui avait déjà été précédé d'un autre essai sans démultiplication pour vérifier que ce montage fonctionnait avec de l'huile SA 1000 !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

caractéristiques pour cette pompe :

. un coude pompe (piston de diamètre 0.4 cm et de course 0.8 cm) donne 0.10 ml d'huile.
. la démultiplication : (20/48) x (12/48) =1/9.6 multiplié par la démultiplication de la pompe à eau (1/6) et on obtient 1/57.6 =1/58

57.6 tours de moteur de 1.35 cm3 = 77.76 cm3
et le rapport entre cylindrée du moteur et huile fournie au moteur est de : 77.76 / 0.10 = 777 (pour Gems SUZOR ce rapport doit être compris entre 700 et 1000). Cela semble donc correct.

les accessoires

pour que cette pompe soit fonctionnelle :

une vanne

car le débit est beaucoup trop important. En quelques minutes, le réservoir se vide, l'huile dégorge de l'échappement ... il y a quelque chose que je n'ai pas saisi dans les explications de Gems SUZOR !

Vanne de type by-pass que l'on ouvrira à peine.

Au sommet, un filetage M7 x 0.75 qui devait assurer l'étanchéité, filetage inutilisé car les deux joints toriques suffisent.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

un réservoir d'huile

simple tube dont la capacité permet de tourner longtemps.
On surveille de temps en temps la durite silicone pour voir si on a encore de l'huile ...
Ne pas oublier de percer le bouchon sinon l'huile ne va pas être aspirée.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

un raccord

à 30° pour empêcher la vapeur d'aller se promener dans le circuit de la pompe comme elle le fait avec un graisseur à déplacement.

A noter cependant que sur les rares plans que j'ai consulté, à noter que cette liaison se réalise avec une tubulure en T !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Essai préalable sur un rond : sans bouger le montage, préparer avec une fraise de 2 un plat, pointer avec le foret à centrer, percer à 2 puis à 3.
Cliquez pour agrandir l'image
le montage

pour faire mieux

Cliquez pour agrandir l'image



surtout pour l'entraînement de cette pompe et sa démultiplication (cependant il faudra revoir également l'entraînement de la pompe à eau ...) on peut s'inspirer du montage de Gems SUZOR qui est dessiné par Patrick LECLERE (Moteur 45B) dans cet
album

album terminé

Des erreurs ? Des commentaires ? Des questions ?  ...  écrivez-moi


Copyright (C) 2008-2018 Tous droits réservés.albums mis à jour le : dimanche 7 juillet 2019