l'album de Bruno Lucas

Cliquez pour agrandir l'image
Bruno a choisi une méthode originale pour commencer la vapeur : un mélange de construction personnelle comme la coque et la chaudière, et des pièces du commerce comme le moteur et les personnages.

Une manière agréable de se retrouver rapidement au bord de la piscine et probablement l"envie d'aller plus loin.

Bruno aime et construit un RIVA, on trouvera naturellement des ressemblances avec ce rivapeur !
Cliquez pour agrandir l'image

la coque

Elle est toute simple et à bouchains vifs ce qu rend sa construction aisée pour une longeur totale de 74 cm et de 28 de large.
Les plans sont issus d'un plan encarté de la revue RC Marine n° 207.
Cliquez pour agrandir l'image

Il est possible de suivre la construction de cette barque en images en allant voir la galerie de Philippequi se sert de cette embarcation pour ses essais de machineries.
https://picasaweb.google.com/108219498496926998515/MonFlotteurTechniqueBarqueYD#
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

le moteur :

c'est un oscillant simple effet de chez Wilesco, le D12 : adaptation en version verticale; l'arbre d'hélice reçoit un graisseur, réglage possible de la platine du moteur pour l'alignement avec l'arbre.


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la chaudière

les matériaux :
  • un bout de gouttière en cuivre de 1 mm d'épaisseur
  • 2 ronds de cuivre de 1 mm d'épaisseur dépassant de 5mm en rayon
  • 3 chevilles en laiton pour béton / diam 6mm
  • brasure et lampe à souder
pour le maintien :
  • 2 côtés, tôle de 1 mm
  • un bout de tube de laiton de diamètre  inérieur 3mm , dépassant des flasques
  • un bout de tige filetée de 3 mm / 2 rondelles / 2 écrous
pour la sécurité et + :
  • un bouchon de remplissage à ressort qui sert également de soupape de sécurité à ressort (Wilesco)
  • un tuyau de sortie vapeur
  • un sifflet

la vanne vapeur a été faite avec un robinet "butagaz"

les tuyaux de 4mm de diamètre sont raccordés par des coudes faits au tour.
Cliquez pour agrandir l'image
plan paru dans le même numéro, accompagné d'un plan de moteur pour ceux qui souhaitent tout construire
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

soupape à poids de chez Wilesco
Cliquez pour agrandir l'image

la chauffe :

elle ne se fait pas à l'alcool à brûler comme prévu sur le plan mais avec un brûleur à gaz alimenté par une cartouche jetable ce qui évite la construction d'un réservoir.
Cliquez pour agrandir l'image

direction :

un seul servo qui actionne une roue entraînant deux câbles, l'un à babord et l'autre à tribord : système simple et efficace ...

personnages :

le rivapeura trouvé un équipage
http://www.le-monde-marin.fr/nos_produits.php?type_produit=FIGUR

le drapeau breton est fait par transfert imprimé sur imprimante PC ... et les bouées nouvellement ajoutées, des bouchons de pêche !

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

mise à l'eau


Pour suivre les évolutions de cette nouvelle unité, en route vers le lien de Bruno :
http://www.youtube.com/watch?v=yUquo0C9huc
Pour écrire à Bruno,
c'est ici

un réservoir à gaz économique facile à obtenir

Cliquez pour agrandir l'imageJe ne sais pas si c'est raisonnable pour modéliste non soigneux  mais avec du soin , ça marche très bien.
Pour mon rivapeur , j'utilise une petite cartouche de gaz "Coleman", la plus petite du marché

Pour cette modification , Coleman ne garanti pas , évidemment , sa cartouche !

Voici comment j'ai procédé : découper un rectangle de 70mm par 50mm et arrondir les angles ; poncer la face arrondie de la cartouche pour cette surface en centrant ; bien vider le reste de gaz avant d'intervenir ; percer au diamètre d'une valve de roue auto (0,5 mm de moins que le diamètre de la valve) ; percer doucement et proprement la cartouche ; décaper à l'acide avant brasure à l'étain ; étamer la cartouche et la pièce à ajouter ; cercler la pièce ( fil de fer) et engager la valve (retirer l'obus avant brasure) ; braser le tout et remettre l'obus.

Le remplissage se fait comme avec un autre réservoir.


Cliquez pour agrandir l'imageIl n'y a pas besoin de seconde valve pour libérer l'air dans la cartouche ,il suffit d'appuyer avec une pointe sur le branchement de la sortie vers le "brûleur". Cette cartouche n'est pas à perforation mais fonctionne comme une bombe de peinture réutilisable à l'infini  et le niveau de gaz en chargement est donné par l'emplacement de la sortie  , en gaz liquide quand on appuie avec la pointe.
Pour charger le gaz , il faut un embout de gonflage " grosse valve ".

Je garde le ressort sur la valve et le bouchon en plastique.
nota: il faut investir dans un petit réchaud pour le branchement  (pas de vis américain)


Copyright (C) 2008-2018 Tous droits réservés.albums mis à jour le : jeudi 13 décembre 2018