l'album de Jean-Pierre ANGLES



Il est très rare de voir un moteur stirling dans un bateau et encore plus rare de le voir évoluer correctement ... 

Jean-Pierre l'a fait !

"Tout est parti de cet ouvrage en allemand intitulé "Heissluftmotoren II, Shiffsmodell-Antriebe", ce qui signifie : "moteurs à air chaud II, propulsion de modèles réduits de bateaux". J'avais acheté ce petit livre à la bibliothèque du musée des techniques à Munich à l'occasion d'un stage effectué dans une usine de moteur Diesel (MTU)."
Cliquez pour agrandir l'image

le moteur

"Après de nombreux essais et tâtonnement j'ai réussi à faire marcher une première version que j'ai baptisée MAC 01 (pour Moteur à Air Chaud n°1)."
Cliquez pour agrandir l'image
un extrait des plans proposés
Cliquez pour agrandir l'image
première version ...
Cliquez pour agrandir l'image
et son ensemble de pièces


"Tout d'abord je dois préciser que j'ai commencé par multiplier toutes les cotes par 1.5 car le moteur proposé me paraissait un peu petit. Ensuite au fur et à mesure des essais je me suis quelque peu écarté du modèle proposé qui est réfrigéré à l'air pour adopter une réfrigération à l'eau, beaucoup plus efficace."


A droite un extrait des notes de **Jean-Pierre"" détaillant l'évolution de son moteur : la mise au point d'un moteur performant n'est pas un long fleuve tranquille !
Une discussion très technique et détaillée permettra de mieux comprendre à travers les résultats obtenus le choix des options qui équipent désormais ce moteur . A suivre sur cette page :

http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com/t10628-moteur-stirling-par-jpa?highlight=stirling
Cliquez pour agrandir l'image
refroidissement à l'air
Cliquez pour agrandir l'image
ou refroidissement à l'eau
Cliquez pour agrandir l'image
l'intérêt du "clapet renifleur"
Cliquez pour agrandir l'image

la chaloupe



Elle est d'une construction classique et les plans sont également fournis dans le livre. Jean-Pierre a procédé à quelques modifications ...

Toute la discussion la concernant se trouve sur cette page :
http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com/t10336-le-filochard-de-notre-ami-jpa?highlight=filochard
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la rencontre du moteur et de la chaloupe

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

le réservoir à gaz

En fait, on le trouvera sur le forum sous le nom de "tank à gaz à double paroi".

"Mon moteur Stirling équipant la chaloupe "Filochard" a du potentiel mais la pression de gaz arrivant au brûleur a tendance à chuter lorsque l'on ouvre de trop le robinet (problème bien connu et maintes fois traité). Plutôt que de passer en phase gazeuse ce qui me parait tout de même assez délicat à gérer, j'ai décidé de réchauffer le tank à gaz pour avoir une pression suffisante au brûleur. Je compte pour cela utiliser l'eau qui a servit à refroidir mon moteur, celle-ci ne dépasse jamais les 40/45°C, en la faisant circuler dans une double paroi. La pression de gaz ne dépassera pas les 3 à 4 bars et permettra une alimentation correcte du brûleur. Le tank à gaz est construit de manière tout à fait classique (tube laiton de 50/48, 80 mm de long) mais sera équipé d'une enveloppe en tôle de laiton de 3/10ème. "

Une description complète de cette réalisation innovante sur :
http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com/t11055-tank-a-gaz-a-double-paroi?highlight=tank+%C3%A0+gaz
Cliquez pour agrandir l'image
construction classique du réservoir
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit pour l'enveloppe
Cliquez pour agrandir l'image
une idée du montage
"L'enveloppe vient se poser sur les viroles, l'étanchéité sera assurée par un produit genre Loctite. Les viroles sont au diamètre 8x0.75, elles reçoivent des bouchons qui seront eux-mêmes percés à 6x0.5. La tôle sera prise entre la virole et le bouchon et les bouchons recevront les extrémités filetées des robinets et connecteur de remplissage."
Cliquez pour agrandir l'image
présentation
Cliquez pour agrandir l'image
soudure à l'étain de l'enveloppe extérieure
Cliquez pour agrandir l'image
résultat obtenu
Cliquez pour agrandir l'image
reste à souder les fonds et la tuyauterie
Cliquez pour agrandir l'image
fonds soudés
Cliquez pour agrandir l'image
les essais
"Les premiers essais de chauffe du moteur Stirling avec le tank à double paroi sont très prometteurs. Pas de fuites de gaz aux raccords (le tank a été éprouvé à 17 bars) et pas de fuite d'eau au niveau de la deuxième enveloppe. Le moteur ainsi équipé est loin d'être anémique malgré une température externe qui frôle un petit 7°C. Il faut freiner sérieusement le moteur sous peine de le voir partir en survitesse lorsque celui-ci est débrayé.

Ce sera d'ailleurs l'objet du prochain challenge : la réalisation et la mise au point d'un régulateur de vitesse dont le principe ne sera pas basé sur des masselottes centrifuges mais sur les courants de Foucauld."

Un grand merci à Jean-Pierre pour nous avoir fait partagé cette expérience qui sort de l'ordinaire.
Pour chacune des ses réalisations, vous pouvez le contacter en vous rendant sur chacune des adresses citées.

.



Copyright (C) 2008-2018 Tous droits réservés.albums mis à jour le : jeudi 13 décembre 2018