l'album de Jean-Paul DELABY

Cliquez pour agrandir l'image

Jean-Paul DELABY

que voici en compagnie de la fraiseuse de Gems Suzor ! .

La présentation de Jean-Paul a été faite au bas de cet 
album
A voir bien d'autres réalisation de prestige dans un site en cours de réalisation :

http://delaby-vapeur.com/igaleriedelaby/

dernière réalisation : une machine dans le style du moteur de Bourbouze

qui ne comporte pas de balancier.

"Je crois t'avoir dit que, non seulement passionné de machines à vapeur fixe, je m'intéresse aussi beaucoup à tout ce qui s'est fait au 19ème siècle et principalement aux années 1850/1860, où plein d'inventeurs se sont mis à vouloir construire des moteurs électriques, ou plutôt électromagnétiques s'inspirant notamment des machines à vapeur, en voulant transformer l'action rectiligne d'un noyau de fer dans un électroaimant, en mouvement rotatif...En fait, tous les essais faits par, Bourbouze, Froment, Roux, Gaiffe, et bien d'autres, se sont soldés par des échecs et leurs machines par des curiosités de salons !...

Alors, tu as pu voir dans la galerie "Delaby Vapeur, les moteurs de Barlow,  Froment ( à pédale) etc..

J'ai commencé un moteur de Bourbouze qui fonctionne très bien, mais que je dois finir de mettre sur son socle définitif en bois genre acajou...J'avais commencé l'année dernière un moteur dans le même genre, mais j'avais des problèmes de contacteurs qui résistaient mal aux courants de rupture ( ou de Foucault ! histoire de montrer que je suis cultivé.....)

Il démarre parfaitement avec un courant continu de 9V, ensuite tourne avec 6v !

A bientôt pour d'autres machines, hélas faites "au pif", sans plan, ne sachant pas dessiner...

La machine sur son socle fait 30cm de hauteur et le socle, 20 x 14 cm.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la machine de Bourbouze construite en 2016

avec le balancier cette fois !
Cliquez pour agrandir l'image

dernière réalisation de Jean-Paul : 3 moteurs électromagnétiques selon BOURBOUZE


"On est un peu loin des machines à vapeur, mais pas tant que ça par leur aspect...Quant à la construction, elle n'est pas plus compliquée que celle des machines à vapeur, voir plus simple même, le seul problème est l'étincelle de rupture ( courant de Foucault dans les électroaimants ) qui avait détruit mes premiers contacteurs. Je les ai remplacés par des contacteurs à pastille tungstène, utilisés dans les flippers ( switch contact de slingshot 22224 GTB, sur www.elecflipp.fr ) pour ceux qui seraient tentés de faire des moteurs électromagnétiques. Je pousse, Jean Castagnier des éditions Decoopmann, qui ont réédité de nombreux ouvrages sur le vapeur, la mécanique etc( dont un petit historique de l'histoire de la vapeur que j'avais fait pour une exposition à Chauvigny en 1990) à rééditer un petit livre "L'électricité comme force motrice par <le comte Th du Moncel et M Frank Geraldy 1883" On y apprend tout sur les tentatives faites sur les moteurs électromagnétiques de1840 à 1883...
Jean-Paul"
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image



un moteur oscillant ... à électroaimants !


"Je n'ai rien trouvé dans les documents du milieu du 19ème qui montrent  un moteur à électroaimants oscillants, alors, j'ai eu l'idée d'en faire en m'inspirant des moteurs à vapeur à cylindres oscillants...
Voilà ce que ça donne !...."
Jean-Paul
Cliquez pour agrandir l'image

Experimental vertical two cylinder Sea Saw Steam Engine

.
"Je ne sais pas si à la vapeur ça fonctionne, mais, sans aucun doute, mais avec les électroaimants, je commence à avoir des doutes !...Il me reste à faire les contacts qui seront commandés par les fausses pompes à eau de l'arrière !
Si ça ne fonctionne pas, ce ne sera pas grave, car je fais ça pour m'occuper..."
plan de Julius de Wall
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

"Voilà, le moteur électromagnétique du dessin de Julius de Waal est terminé.

Il ne fonctionne pas comme je l'aurais souhaité, car, les électroaimants n'ont de puissance que dans les derniers millimètres de leur course, ce qui dans le système, genre " Ross ou Bernay" dont julius de waal a dû s'inspirer, la vapeur agit dès le départ avec la pression qu'on lui a donné, ce qui n'est pas le cas avec les électroaimants !!

Raison, d'ailleurs pour laquelle de 1840 à 1872, tous les nombreux prototypes ruineux qui ont été faits ne sont restés que des curiosités de cabinets scientifiques...
Mais, j'ai quand même réussi à le faire fonctionner, mais avec un peu plus de 12 V au lieu de 6V ( alors, ça chauffe !!! )
Voici donc les quelques photos de l'engin terminé qui mesure : H; 30 cm base,13 X 19 cm."

Jean-Paul

Mais, après de nouveaux réglages (vidéo de droite), un fonctionnement parfait !

pompe à incendie


Les photos de la pompe à incendie ayant servi de modèle.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
la chaudière alimente un moteur "petit cheval" à 2 cylindres
Cliquez pour agrandir l'image
vue sur le foyer en acier riveté
Cliquez pour agrandir l'image
vue sur la suspension à ressorts en acier
Cliquez pour agrandir l'image
les parties noires sont en laiton bruni
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

L'élopyle

"Ces dernières  semaines j'ai abandonné "l'électromagnétisme " au profit de la "vapeur" et en particulier de la première machine à vapeur, imaginée par Héron d'Alexandrie au 1er siècle de notre ère : un Eolipyle !
Ce modèle est assez simple à réaliser quand on possède une sphère creuse en laiton ( la maison "chaînes Verny 20, rue Charlot , à Paris  en a de nombreux diamètres !) Il suffit de lui faire un support vertical avec un réservoir d'alcool et ça tourne vite sur son axe...
Il existe un merveilleux ouvrage illustré de plus de 80 dessins "Les Pneumatiques d'Héron d'Alexandrie " ( publications de l'Université de St Etienne ISBN 2-862272-111-5)
Jean-Paul"
H= 16 cm, base bois peint 11 X 11 cm, sphère 50 mm, réservoir laiton noirci à la "Tourmaline" de chez Dugay.
Cliquez pour agrandir l'image
un dessin qui me servît de modèle
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
"Je pense que les photos qui montrent le "fourreau" à l'intérieur de la sphère sont assez explicites, j'ajoute un croquis pas très beau, pour montrer la forme des 2 tubes, (tube de  1 par 2 mm) qui après avoir été recuit sont recourbés vers le haut , car remplie à la moitié en eau, la sphère en tournant fait monter l'eau sur les parois intérieures et les tubes crachent de l'eau ; c'est le cas au début à cause de la condensation, mais une fois bien chaude il ne sort que de la vapeur...La longueur du tube a aussi son importance pour faire monter la pression !
Je ne sais plus qui m'avait fourni le tube ! Voici à tout hasard une adresse :
https://www.ebay.fr/itm/Laiton-Tuyau-Tube-Rond-Diametre-Exterieur-2mm-3mm-6mm-8mm-Longueur-200mm-/202483047704 "
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

autres réalisations de la même inspiration :



Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Premier Eolipyle construit, base trop légère pour la vitesse.
Cliquez pour agrandir l'image
1 des 5 Eolipyles construits devant un Sphinx de mon jardin.
Cliquez pour agrandir l'image
2 Eolipyles à Model-Expo + copies de jouets anciens.
Cliquez pour agrandir l'image
Autre Eolipyle avec sphère de 20 cm comparé au petit de 11cm.
Cliquez pour agrandir l'image
Eolipyle sphére de20cm sur axe vertical consuit à 5 exemplaires.
Cliquez pour agrandir l'image
Le pied de cet Eolipyle trouvé dans une brocante a été restauré.
Cliquez pour agrandir l'image

des petits "chariots" à vapeur

Cliquez pour agrandir l'image
petit chariot à vapeur selon les dessins de Ferdinant VERBIST (18ème)
Cliquez pour agrandir l'image
fabrication en petite série
Cliquez pour agrandir l'image
tout petit, tout mimi
Cliquez pour agrandir l'image
autre chariot éolipyle

locomotive de Ernst PLANK

"Début août, j'ai un ami passionné de jouets qui sait que j'aime l'électromagnétisme et qui m'a envoyé une photo d'une très rare loco que fabriquait Ernst Plank vers la fin du 19ème ( 1882) avec un moteur inventé par Froment au milieu du 19ème... On ne connaissait que l'écartement de la voie, soit 2"1/2 ( 63,5mm) ( du III parait-il )

Avec le pied à coulisse  sur la photo j'ai donc fait au mieux...Premier problème, la "cage d'écureuil " divisée en 5 ! Sans diviseur, je te laisse imaginer, le travail... Mais bon , j'ai fini par y arriver.. Idem pour le contacteur, mais là bingo, j'ai trouvé une roue à 5 dents, et encore , bingo, un ami m'avait donné des engrenage de meccano ! Tout le reste a dû être fabriqué; pas de plieuse, pas tronçonneuse, mais j'avais du fer blanc de 6/10° un peu trop épais mais on fait avec ce qu'on a et toute la découpe à la "Bocfil" et les pattes en l'air le moteur tourne avec 3,5 v !

J'ai aussi fait les bobines avec du vieux fil guipé teinté en vert avec un feutre... Côté peinture, ce n'est pas mon fort, mais, j'ai fait avec des bombes...
Tout cela est bien loin du bateau ! Mais on pourrait imaginer un bateau avec ce genre de moteur..."
Jean-Paul
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

moteur de style FROMENT (1850)

"Voilà, je viens de terminer un nouveau moteur dans le style de celui inventé par Froment vers 1850 .  Il me fait penser à la roue à aubes des premiers bateaux ...Il mesure 22 x 17 cm pour une hauteur de  16cm et un poids de 1,850 Kg ; il fonctionne avec un petit accu de 6V- 4,5 A."
Jean-Paul
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Visite au Sciences Museum de Londres

avec quelques photos de machines marines remarquables :
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Ces photos ont été prises par un ami allemand, Wolfgang Neubauer, grand collectionneur ( plusieurs centaines de pièces !) et merveilleux constructeur de modèles de machines à vapeur fixes et ne sont pas la propriété du musée et peuvent donc sans problème être diffusées, en citant son auteur !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Jean-Paul est à vote disposition pour répondre à vos questions:
  écrivez-moi


Copyright (C) 2008-2018 Tous droits réservés.albums mis à jour le : samedi 9 novembre 2019