moteur uniflow bicylindre à bille de 0.70 cm3

Cliquez pour agrandir l'image
Après le monocylindre, voici un bicyndre dont, pour "compliquer" les choses, les cylindres sont penchés à 90°

Pour la construction, je me suis beaucoup inspiré des "Plombé" qu'il est bon de consulter dans cette page :


généralités
Cliquez pour agrandir l'image

étude générale

qui permet de calculer, en fonction du positionnement des pistons les dimensions des pièces à effectuer.

Attention A : les pistons ne sont jamais dans cette position de blocage !

Voici d'ailleurs comment lors de la rotation de la manivelle ils vont se positionner :



Cliquez pour agrandir l'image

Premier plans de détails

construction

le corps du moteur

réalisé à partir d'éléments de plomberie : un écrou et un maneton.
Cliquez pour agrandir l'image
les éléments
Cliquez pour agrandir l'image
références au plan
 
Cliquez pour agrandir l'image
montage avec léger blocage
Cliquez pour agrandir l'image
sciage
Cliquez pour agrandir l'image
suppression de l'hexago du maneton
Cliquez pour agrandir l'image
alésage à 17 sur 4 de profondeur
Cliquez pour agrandir l'image
rond de 14
Cliquez pour agrandir l'image
reprise de l'hexago de l'écrou
Cliquez pour agrandir l'image
les 2 pièces à brase (argent)
Cliquez pour agrandir l'image
contrôle après finition
Cliquez pour agrandir l'image
brasage argent
Cliquez pour agrandir l'image
finition du maneton!

Réalisation du porte-roulements:

  • centrage du rond de 14
  • blocage (léger jeu) avec ... du téflon !
  • repérage de la position de la fente

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

perçages

en  utilisant le plateau diviseur.
//Avec la petite perceuse, impossible de percer les trous de 9, il va falloir trouver un truc !
Cliquez pour agrandir l'image
:perçages à réaliser
Cliquez pour agrandir l'image
montage sur le plateau
Cliquez pour agrandir l'image
perçages à 3 sauf celui de 2.5
Cliquez pour agrandir l'image
gros foret à centrer pour les trous de 9
Cliquez pour agrandir l'image
Les trous de 3 dans lesquels on passe un foret de 3 vont permettre un blocage sous la grosse perceuse en bonne position.
Cliquez pour agrandir l'image
perçages successifs pour arriver à 9.
Cliquez pour agrandir l'image
opération terminée
Cliquez pour agrandir l'image
Pour la vis de blocage du porte-roulements qui viendra s'inscrire dans la fente de 2 de largeur qui y est pratique.

Avec cette fente et ce blocage possible, on pourra régler la position de la manivelle pour que les bielles soient exactement dans l'axe des cylindres.
Cliquez pour agrandir l'image
Autre repérage pour le trou à percer et à fileter pour le blocage du maneton dur le socle.


le support

en allu de 4 et de 6 qui doit maintenir le moteur à l'horizontale.

Les vis vont dépasser sous le châssis et  permettront la fixation.

On pourra aussi, en cas d'erreur glisser des "cales" en téflon sous le support du maneton.
Cliquez pour agrandir l'image
cotation correspondant au corps réalisé
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

les cylindres 


à partir de tube de 8 x 10 qu'il faudra réduire aux extrémités au diamètre 9 et que l'on ajustera , si possible un peu serré, avec les trous percés à 9.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la manivelle et les bielles


La manivelle a été réduite dans un premier temps au diamètre de 15 mais c'est inutiele, elle peut rester à 16 avec l'alésage réalisé de 17....
Pour les bielles du plat de 2 x 4.
Positionnement après perçage
Cliquez pour agrandir l'image
réduction à 1 d'épaisseur
Cliquez pour agrandir l'image
Enlever 0.5.
Cliquez pour agrandir l'image
::L'autre côté = - 0.5
Cliquez pour agrandir l'image
bielles sur le m^me axe
Cliquez pour agrandir l'image
premier montage
Cliquez pour agrandir l'image
A propos du "porte-bille"
devant les problèmes rencontrés(voir les vidéos), j'ai pensé que l'arrivée de vapeur se faisait mal avec un alésage de 4.5 et je suis passé à un alésage de 5.
Cependant,, à refaire, je choisirai une autre solution : garder l'alésage de 4.5 à défaut d'une fraise de 4,2 idéale pour guider une bille de 4, ce qui nécessiterait deux perçages latéraux.

les pistons

sont identiques à ceux utilisés pour le moteur monocylindre de 0.35 cm3.

Pour les premiers essais, un réglage du téton à 3,5 mm qui est probablement exagéré. A voir lors les essais qui suivront.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

brasage des cylindres

qui se fera à l'argent en 2 fois.

Pour le maintien, il faut compenser la différence de hauteur du cylindre par une cale de 2.5 mm.
Cliquez pour agrandir l'image
calage
Cliquez pour agrandir l'image
soudure du second cylindre

premier montage

Il est nécessaire de passer dans les cylindres un rond de 8 avec un peu d'huile et de Moror. Les pistons sont enfilés par le haut.
Les bielles sont fixées sur la manivelle avec un hexagonal de 4 fileté à M2 en bout.

On peut déjà opérer un contrôle de la position du piston avec un rond de 4 percé en bout pour le passage du téton.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

perçage des trous d'échappement.

pas facile sur ces cylindres. Alors un repérage de la position avec un filet collant dont le bord supérieur montrera ou faire l'avant-trou.

Pour les premiers essais, un trou de 2.
Cliquez pour agrandir l'image
repérage
perçage à 2
Cliquez pour agrandir l'image
contrôle

les bouchons

pour chaque cylindre, une collerette à souder en haut du cylindre, le porte-bille, le bouchon amenant la vapeur.

Un gros problème alors que je me trouve sans vis (tête hexagonale de 3) assez longues Solution, des gougeons qui ... risquent de toucher le cylindre. De plus, les vis utilisées ne tiennent pas bien dans le filetage de la collerette. Solution, réduire la tête de vis à 2 mm de diamètre et on pourra la bloquer au montage avant la soudure.
Conséquence, le diamètre de perçage des 2 trous a été modifié.
Cliquez pour agrandir l'image
Les 3 éléments à assembler : pour la vérification, un bout de tube de 8 repris au diamètre 9 qui devra s'introduire dans le porte bille une fois dans la collerette.
Cliquez pour agrandir l'image
Perçage à 1.6 du bouchon supérieur qui va servir de guide.
Cliquez pour agrandir l'image
assemblage
Cliquez pour agrandir l'image
pièces solidaire pour le perçage à 1.6
Cliquez pour agrandir l'image
Le collerettes sont taraudées à M2 : attention au maintien.
Les autres éléments sont repercés à 2.1.
Cliquez pour agrandir l'image
Le montage avec de faux gougeons.
Bien vérifier qu'ils sont perpendiculaire avant le blocage.
Cliquez pour agrandir l'image
Montage avec des écrous M2 de 3.
Moment de vérifier su la bille monte correctement ...

Le moment de terminer le bouchon principal qui va recevoir la vapeur.
Cliquez pour agrandir l'image
perçage latéral
Cliquez pour agrandir l'image
rainurage
Cliquez pour agrandir l'image
prêt au montage

Premier montage avec lequel il est possible de vérifier si cela tourne !
Cliquez pour agrandir l'image
avant
Cliquez pour agrandir l'image
réaliser les joints
Cliquez pour agrandir l'image
réaliser les joints





Un moment délicat, la soudure à l'étain (je n'ai pas osé la brasure) des collerette.
Cette soudure va rendre les faux gougeons solidaires du montage.

Problèmes, il faut les maintenir mais impossible de garder les joints qui représentent 0.5 mm. Donc on va se fabriquer 2 cales de 2.5 mm pour maintenir l'écart entre le bouchon principal et la collerette.
Cliquez pour agrandir l'image
un croquis nécessaire
Cliquez pour agrandir l'image
fraisage et perçage
Cliquez pour agrandir l'image
pièces à assembler
Cliquez pour agrandir l'image
décapant à l'extérieur
Cliquez pour agrandir l'image
soudure
Cliquez pour agrandir l'image
Résultat obtenu.
Cependant, quand on voudra monter ou démonter le T qui amène la vapeur, il faudra desserrer légèrement les écrous des bouchons.

montage

à suivre en photos ...
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

premiers essais


Le second essai montre la nécessité d'un volant plus grand, tout au moins pour l'instant.

Ce volant a été emprunté à la machinerie à vaporisation instantanée de Gems SUZOR, il fait 64 mm de diamètre.
 

Des améliorations, des modifications

l'échappement

n'est pas très agréable si on le laisse s'exprimer à partir des cylindres, directement. On va installer 2 pipes en tube de 4 x5 qui seront brasées à l'argent sur des supports tirés d'un tube de 8 x 10 (emboîtage sur le cylindre de 8 x 10.

Ces 2 pipes sont dirigées vers le haut et c'est dommage car elles vont garder, surtout au départ, un peu de condensats. Les diriger vers le bas ou horizontalement serait mieux.
Cliquez pour agrandir l'image
Le tube de10 x12 est d'abord percé à 5.Le foret permet de le disposer correctement pour le scinder en 2 parties.
Cliquez pour agrandir l'image
Pour la séparation, on utilise une fraise de 2. Mais il ne faut pas exécuter la séparation complètement.
Cliquez pour agrandir l'image
La séparation définitive se réalise à la scie.
Cliquez pour agrandir l'image
Pour la finition on utilise une lime sur laquelle on déplace la pièce obtenue.
Cliquez pour agrandir l'image
Préparation pour la brasure.
Il vaut mieux que les tube de 4x5 forcent un peu dans le trou de 5 pour un maintien correct..
Cliquez pour agrandir l'image
L'un des montages n'est pas parfait, le tube de 4 x 5 dépasse un peu à l'intérieur. Il suffit de faire disparaître ce qui va empêcher un placage parfait sur le cylindre avec un foret de 7. 
Cliquez pour agrandir l'image
résultat

habillage des cylindres

avec de petites lattes qui doivent recouvrir la partie arrière.
Un procédé souvent utilisé pour de petites chaudière.
Cliquez pour agrandir l'image
préparation
Cliquez pour agrandir l'image
collerettes percées à 2, visserie M1.6
Cliquez pour agrandir l'image
assemblage provisoire
Cliquez pour agrandir l'image
**essai sur tube de 8x10
Cliquez pour agrandir l'image
sur le cylindre
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Après ces petits "travaux" d'amélioration de l'aspect du moteur, un **essai* qui ne va pas être fantastique.

Mais cette vidéo n'est pas inutile, elle permet de se rendre compte de la priorité sur ce type de moteur de l'échappement
Cliquez pour agrandir l'image

des modifications


qui vont toucher le réglage de la levée de la bille: le téton va passer de 4 mm à 3.5.

Qui va essayer de régler le positionnement de l'échappement sur le cylindre qui ne fonctionnait pas correctement.

On en profitera pour vérifier une fois de plus le déplacement de la bille avec la petite pige.

A noter que pour ces modification il n'est pas utile de démonter entièrement le moteur ...
Pour la longueur du téton, on a une marge de 1 mm sans toucher la bielle, ici on ne la descend que de 0.5.
Cliquez pour agrandir l'image
sortie d'un piston
Cliquez pour agrandir l'image
prêt pour la modification
Cliquez pour agrandir l'image
contrôle précis
Cliquez pour agrandir l'image
changement
Cliquez pour agrandir l'image
Pour un bon positionnement : ouverture de la pipe bien en face du trou d'échappement sue le cylindre, un petite pige en bois (ou alu).
D'un côté 2.5 de diamètre pour enter dans le trou du cylindre, de l'autre, 4 mm pour entrer dans la pipe.
Cliquez pour agrandir l'image
Installation de la pige sur le cylindre.
Cliquez pour agrandir l'image
Enfoncement de la pige sur l'ouverture de la pipe.
Cliquez pour agrandir l'image
Photo floue , dommage !!!!
Avec le réglet, repérage de la bonne position de la pipe d'échappement (ici, 3 mm par rapport à l'écrou).

Un nouvel essai

et, c'est beaucoup mieux, le moteur démarre beaucoup beaucoup plus facilement.

En conclusion de la vidéo 3, je pensais abandonner et me contenter du résultat obtenu.
Après ce nouvel essai, il me semble qu'on peut encore obtenir mieux en agrandissant un peu la surface d'échappement sur les cylindres. A voir ...

agrandissement des trous d'échappement

Il se fera latéralement pour ne pas changer le moment où le piston vient le tangenter.

Mais on passera à une ouverture de presque 8 mm² alors que le trou de diamètre 2.5 n'offrait que 4,9 mm² d'évacuation

Cet agrandissement se réalise avec une fraise de diamètre 2 ce qui laisse la possibilité d'utiliser la pige pour le positionnement des pipes.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Un dernier essai qui montre que les transformations successives ont du bon !

Le moteur accepte de nouveau le "petit volant",
il accepte aussi d'entraîner le frein à air (*)
il accepte enfin de faire tourner une hélice.

(*) Une petite erreur de frappe : ce n'est pas 1300 trs/mn mais environ 1200. Les résultats cependant ne changent pas.

Avec une chaudière à nouveau capable de maintenir la pression, on aura probablement des surprises encore plus grandes !

album terminé ... pour l'instant !

Des erreurs ? Des commentaires ? Des questions ?  ...  écrivez-moi


Copyright (C) 2008-2021 Tous droits réservés.albums mis à jour le : mercredi 16 novembre 2022