démarreur à ressort pour oscillant monocylindre

Démarrer facilement un oscillant c'est possible avec un ressort à spirale ...

Cliquez pour agrandir l'image

L'idée de ce montage m'est venue à la lecture du forum BloOOo où un membre (jpvap54) montrait que le démarrage de sa locomotive était obtenu à l'aide d'un ressort de tension.
Une idée de ce modèle se trouve au bas de cette page :
http://www.bloooo.fr/forums/viewtopic.php?f=22&t=4820&start=15

J'ai ressorti le Simplex, oscillant monocylindre pour réaliser un essai avec, cette fois, un ressort à spirale en pensant au démarrage d'une tronçonneuse thermique par exemple..
Cliquez pour agrandir l'image
Le moteur qui a servi à l'expérience.
Les plans qui suivent tiennent compte de ses cotes, mais le système décrit peut s'appliquer à tout autre moteur. On pourrait même l'utiliser pour d'autres monocylindres ...


Les plans du Simplex et les usinages sont réunis dans
cet album

fonctionnement

Généralement, la vidéo montrant que le système décrit est viable se trouve en fin d'album.

Petite entorse à cette règle car en suivant le déroulement de la séquence on sera mieux à même de saisir les étapes de la construction.
Cliquez pour agrandir l'image

construction

plan d'ensemble


. un volant à modifier pour ajouter une gorge qui recevra le ressort en spirale
. une lame de tension gardant le ressort en position grâce à une bague
. un levier qui une fois débloqué libérera le ressort
Cliquez pour agrandir l'image

modification du volant

La gorge qui va recevoir le ressort doit être de 0.7 mm pour que le fil d'inox de 0.5 puisse se resserrer sans trop de frottements mais sans cependant que les spirales se chevauchent.
On l'obtient en faisant un téton de 0.7 au rond du volant et sur ce téton on vissera une rondelle de 1 mm d'épaisseur.

Si on laisse ainsi, le ressort se tendra mais se détendra ensuite ... et se promènera ou bon lui semble. Il faut donc le maintenir dans la gorge grâce à un étrier fixé sur l'une des vis côté gorge.

Quand au blocage lorsque le ressort est tendu, on l'obtiendra avec le levier qui possède un cran venant se coincer sous le même étrier .
Cliquez pour agrandir l'imageToutes les pièces.

Le ressort obtenu en enroulant le fil d'inox sur des ronds de différents diamètres. Le pliage à 90° à une extrémité permet de le fixer sur le volant dans le petit trou de 1 mm tangent au téton.
Il faut l'aplatir le mieux possible sans le "croquer" sinon il coincera ou tout au moins ralentira la détente.

Sous le ressort le disque à fixer par vis M1.6.
Cliquez pour agrandir l'imageLe ressort en position.
Cliquez pour agrandir l'imagePliage de l'étrier en le fixant côté gorge.

On continue le pliage pour obtenir la sur-épaisseur permettant le blocage par le levier.
Pour le perçage sur le volant de l'autre côté, il vaut mieux procéder par repérage après perçage de l'étrier : vis M2.
Cliquez pour agrandir l'imageL'étrier côté gorge.
Cliquez pour agrandir l'imageL'étrier côté avant (opposé).
Cliquez pour agrandir l'imageLe nouveau volant obtenu.

le levier de commande et la lame de tension

en alu pour le premier et en laiton de 0.5 pour la seconde (ne pas le recuire pour garder toute l'élasticité).
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Lors du montage de la lame de tension, il faudra veiller à ce que la fente recevant la bague soit bien en face de la gorge. En fait ça se place beaucoup plus facilement que le laisse supposer la vidéo ...

Pour le levier, il faudra arrondir légèrement la tête du cran découpé pour faciliter le basculement en arrière.
Il ne restera plus qu'à régler la longueur de la tige inox pour qu'il n'y ait pas trop de flottement et pour que la bague ne vienne pas taper sur la lame de tension ...
Cliquez pour agrandir l'image

montage

du pivot du levier et la lame de tension à déterminer avec tous les éléments pour les perçages sur le support.
J'ai utilisé un couvercle en tôle : pour le rigidifier, une plaque d'alu de 3 se trouve au-dessous.

réglage

en deux photos :
Cliquez pour agrandir l'image
le maneton est au PMB
Cliquez pour agrandir l'image
la vis de blocage du volant tête en haut

sens de rotation obtenu

Il dépend du ressort : si on vaut obtenir le démarrage dans l'autre sens, il faut l'enrouler dans le sens contraire à celui-ci.


inversion de marche

Elle n'est pas possible avec ce système. Par contre on peut ajouter en sortie d'arbre un des 2 inverseurs mécaniques déjà étudiés. Cliquer sur la photo pour accéder à l'album les décrivant.

album terminé

Des erreurs ? Des commentaires ? Des questions ?  ...  écrivez-moi


Copyright (C) 2008-2018 Tous droits réservés.albums mis à jour le : jeudi 13 décembre 2018