accessoires 3 pour les moteurs et les chaudières : fabrication et réglages

Cliquez pour agrandir l'image
Même si les accessoires portent toujours un nom semblable, on finit par les modifier ou les améliorer ...
1 - graisseur à déplacement
2 - des raccords en silicone
3 - soupape avec décharge par sifflet
4 - bouchon pour le remplissage
5 - niveau de la chaudière (truc)
6 - vanne by-pass

7 - vanne de sécurité gaz
8 - régulateur de gaz
9 - vanne de remplissage de gaz
10 - inverseur vapeur
11 - remplissage gaz

1 - graisseur à déplacement

Cliquez pour agrandir l'image






Il est à déplacement et son usage n'est jamais conseillé pour la vaporisation instantanée *.
* cependant si on brase tout à l'argent, on peut, pour de petits montages  l'utiliser.
Un dessin inspiré par ceux de :

. Gilles BARRET(CAV 331), plan paru dans l'Escarbille n° 102
. Jean Louis BOURDEAU, plan paru dans Bateau Modèle HS n°4

amélioration

Un graisseur construit et amélioré lors d'une autre réalisation où
. on va faciliter le remplissage par des lamages sur le côté du tube de prise de vapeur (une profondeur de 0.5 qu'on pourrait passer à 1 sans problème)
. on va faciliter la vidange en allongeant le tube)

Ce graisseur, entièrement soudé à la brasure d'argent, a servi à une expérience de vaporisation instantanée. Pour une utilisation courante, on peut de contenter de l'étain.

Cliquez pour agrandir l'image
positionnement
Cliquez pour agrandir l'image
fraisage
Cliquez pour agrandir l'image
toutes les pièces
Cliquez pour agrandir l'image
soudure
Cliquez pour agrandir l'image

2 - des raccords pour les tubes en silicone

Des raccords normaux ne tiennent pas la pression ou tout au moins pas longtemps.
Voici deux manières d'en obtenir de plus résistants :

un modèle simple qui résistera à 1.5 ou 2 bars.

Principe : le tube silicone (3 x 5) s'enfile sur un raccord classique de diamètre 4. Cela serre un peu mais on peut augmenter le serrage en glissant un bout de domino de gros diamètre (ici environ 5.3)
On utilisera un autre raccord pour enfiler mais tout en laissant la vis libre de tourner.
Les vis réduites du domino sont replacées pour boucher le trou, pas pour serrer sinon un joli jet d'eau va sortir ...
Cliquez pour agrandir l'image

un modèle plus résistant

où le tube silicone enfilé sera serré dans de petites gorges avec du fil de laiton de 0.4.
Ce montage a résisté à une pression (j'avais oublié d'ouvrir la vanne fine !) de 4 bars.
Cliquez pour agrandir l'image

3 - soupape avec décharge de vapeur par sifflet

avec une idée déjà exploitée que celle de la sortie vapeur par un sifflet. Si ce dernier est fonctionnel après un certain temps (le temps d'avoir vraiment une échappée de vapeur) il ne siffle pas au départ lorsqu'on dépasse les 3 bars réglés. Il sort de l'eau ...
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

4 - bouchon pour le remplissage de la chaudière

pour une fois j'ai augmenté le diamètre du passage (M8 x 075) afin de faciliter le remplissage avec un truc bricolé à partir d'un tout petit entonnoir.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

5 - niveau de remplissage de la chaudière


Petit problème souvent rencontré : on calcule la position de la virole de trop plein, elle déborde, on arrête le remplissage et ... lors de l'ouverture de la vanne vapeur, un "flot" d'eau survient ! Donc, trop d'eau ... En fait, lors du remplissage, l'eau avant de s'écouler par le trop plein forme une vague de quelques millimètres qui fausse la véritable hauteur.
Alors, pour éviter cet inconvénient, un petit truc à l'aide d'une seringue :

on fera le remplissage normalement, on attendra la sortie par la virole du trop plein mais on soutirera l'excédent avec cette seringue calibrée.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

6 -vanne by-pass

vanne by-pass

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
On peut connaître les besoins du moteur en consommation d'eau. On connaît le débit de la pompe. 
En fonction des résultats, il est possible d'avoir une idée de l'ouverture de la vanne by-pass à effectuer pour remplacer ce déficit.
Avec un cône à 90° les calculs sont faciles : dans ce cas, le débit de la pompe est 4 fois supérieur à la consommation du moteur malgré la démultiplication, il faut envoyer les 3/4 de la production de la pompe vers le trop plein ...
Calculs à vérifier en expérimentant !
Cliquez pour agrandir l'image


vanne pas encore raccordée

7 - une vanne de sécurité gaz

vanne de sécurité gaz

Le plan proposé n'est pas de moi, il s'agit de l'interprétation d'un plan trouvé dans le MRB 256 de novembre 1984 de Robert GRADELET, avec quelques cotes modifiées.

Son objectif est de couper l'arrivée de gaz quand il n'y a plus de pression dans la chaudière par manque d'eau essentiellement !

La description de la construction et le fonctionnement se trouve dans cet
album
Tous les éléments sont en laiton.

1 - la bride inférieure
2 - le corps où arrive la vapeur sous pression (quand il y en a !)
3 - le corps avec arrivée et sortie de gaz
4 - la bride supérieure qui maintient e ressort
5 - le piston qui transmet ou non la pression issue de la chaudière et déplace ou non la membrane vers le haut
6 - le clapet avec un ressort très faible de maintien : si la membrane 1 inférieure soulève la membrane 2 il se soulève et permet le passage du gaz.

Cliquez pour agrandir l'image

8 - un régulateur de chauffe

qui permet une navigation qui n'est plus soumise à l'ouverture de la soupape quant on dépasse la pression fixée.
Avec ce régulateur, on va pouvoir se permettre des sorties beaucoup plus longues : quant la pression de de consigne sera atteinte, le régulateur se mettra en veilleuse mais le brûleur reprendra de la vigueur quand la pression de la chaudière tombera et notre moteur sera à nouveau alimenté à la bonne pression ...

La description de la construction et les réglages se trouvent dans cet
album
Cliquez pour agrandir l'image
Ce croquis reprend presque celui de Jean NAYROLES paru dans le n° 152 de MRB ( mars-avril 1970)

1 - couvercle côté chaudière : "On prend la pression de la chaudière dans le bas pour avoir de l'eau comme fluide de transmission" -Claude FOREST dans le MRB 134 (janvier-février 1967)
2 - piston réglable en longueur
3 - corps du régulateur
4 et 5 - croisillon et molette qui servent à compresser le ressort
6 - couvercle gaz
7 - vis de réglage du ralenti
8 - guide de la tige du piston et serrage de la seconde membrane 
Cliquez pour agrandir l'image

9 - vanne de remplissage de gaz

Une chose que je voulais essayer de construire depuis longtemps pour remplacer la valve de pneu (voiture ou vélo) qui sert au remplissage du réservoir de gaz.
Cliquez pour agrandir l'imageJ'avais acheté cette vanne (catalogue REGNER réf : 50837).

Le fonctionnement est simple mais le matériel livré est trop gros pour mes petites constructions.
Alors démontage pour en faire le plan et le dessiner en réduction.


Ci-dessous, à gauche la vanne Regner et, à droite, le plan d'une "petite" vanne.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Réalisation dans du rond de 4 de la partie mobile avec ici, après l'usinage de l'épaulement, le perçage à 1,4.
Ce perçage ne doit pas dépasser le niveau des trous de 0.5 qui seront ensuite percés pour garder la rigidité de ce "piston".
Cliquez pour agrandir l'image
On garde le rond de 4 pour le serrage dans l'étau.
Le foret à centrer est trop gros, on prend une petite fraise de dentiste, on la colle contre l'épaulement et on obtient de quoi guider le foret de 0,5 qui traversera.
Cliquez pour agrandir l'image
Passer à la réalisation de la partie basse au diamètre de 2.
Cliquez pour agrandir l'image
La partie inférieure du corps avec filetage à M6 x 075 puis perçage à 4,1 pour taraudage à 3/16 x 40 ce qui donne 4.7 mm de diamètre.
Préférence pour cet outillage anglais, mais on pourrait essayer du M5 ...
Cliquez pour agrandir l'image
La bague de serrage du ressort (issu d'un briquet) est réalisée au même pas dans de l'hexago de 4, ce sont les arêtes qui assurent le vissage.
Cliquez pour agrandir l'image
Matériel anglais.
Cliquez pour agrandir l'image
Reprise du trou de 2.1 au diamètre 5,5 pour le passage de la tête de l'adaptateur.
Cliquez pour agrandir l'image
On peut glisser sur la tige de remplissage un joint torique de 2.3.1 qui assure (vérifié) une certaine étanchéité.
Cliquez pour agrandir l'image
toutes les pièces
Cliquez pour agrandir l'image
la vanne
Cliquez pour agrandir l'image
l'adaptateur
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Embout de remplissage REGNER réf 50835
qui fonctionne également.

Des essais suivront lors de la construction d'un autre réservoir.
Il faudra probablement ajuster la longueur du ressort intérieur ... Ce modèle me semble intéressant quand le réservoir est peu accessible.

Cependant, je pense que je resterai attaché à mon système traditionnel. J'ai modifié un peu la sortie de gaz en la rendant plus rigide de manière à présenter verticalement le raccord ce qui permet d'aller jusqu'à la vidange totale de la cartouche. Reste à imaginer, pourquoi pas, un adaptateur pour cette vanne !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

10 - inverseur vapeur

Un autre modèle plutôt performant qui a été installé sur un mini bi-cylindre double effet à découvrir dans cet
mini oscillant
Cliquez pour agrandir l'imageIl est presque classique ... avec 3 trous sur le bâti.
Deux rainures pour envoyer en pivotant la vapeur dans un cylindre et pour recevoir l'échappement de l'autre ...

En haut du croquis le principe du fonctionnement.

Comme la place est réduite, il faut fraiser légèrement la partie supérieure du trou permettant à la vapeur de passer au-dessous avec un foret de 3.

Sinon il sera en partie bouché par le tube silicone.

Cliquez pour agrandir l'image

Un bricolage qui a inspiré mon ami Jean-Pierre DUBANT dont on peut suivre d'autres réalisations dans un de ses
album
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

11 - le remplissage en gaz de notre réservoir

équipé de valve de vélo ou de voiture.

Voici une idée qui me vient de Laurent F.dun lecteur, idée toute simple où l'on utilise une tubulure de seringue de prise de sang.
Tubulure qu'il suffira de coincer sur une recharge du commerce.

L'avantage est la liaison souple.
Pour le raccord avec le réservoir penser à celui d'une bombe anti-crevaison ou à un raccord de pompe.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

album 3 qui se complétera au fil des réalisations ...

Des erreurs ? Des commentaires ? Des questions ?  ...  écrivez-moi

les autres albums consacrés aux accessoires



Pour revoir le premier album (15 rubriques) des accessoires, cliquer sur l'image :


Pour accéder à l'album accessoires 2 (18 rubriques , cliquer sur la photo.


Copyright (C) 2008-2020 Tous droits réservés.albums mis à jour le : dimanche 28 juin 2020