l'Hélivap : véhicule à hélice d'avion taravana

Un nouveau projet un peu fou, donc "taravana" ...

Cliquez pour agrandir l'image
Un projet qui me trottait dans la tête depuis des années. Projet repris après la construction d'un petit moteur vraiment performant et dont le dernier essai m'a donné l'idée de reprendre cette construction (voir le vidéo ci-dessous.

Petit rappel pour ce moteur en allant dans cet
moteur
Cliquez pour agrandir l'image
moteur à piston-valve de 0.35 cm3
Cliquez pour agrandir l'image

Cette photo est celle de l'Hélica de Marcel LEYAT en 1922  !

Pour ceux qui ne connaissent pas l'HELICA voici l'occasion de découvrir de nombreux sites qui en parlent ...
Cliquez pour agrandir l'image
vue d'ensemble du projet

A - Ce premier modèle, basé uniquement sur la propulsion par hélice ne va pas répondre à mon souhait.
Néanmoins, les constructions qui s'y rapportent sont décrites car la base de ce projet va servir à une autre réalisation plus classique.


Dans la première partie de cet album, on y trouvera donc la construction du châssis, de la chaudière et d'un essai de démultiplication de la rotation de l'hélice.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

B - Le second modèle est plus classique**. Il a été construit pour ne pas perdre toutes les constructions précédentes : châssis, chaudière. Le petit moteur de 0.35 cm3 sera ette fois capable d'entraîner une masse de 1.650 kg. L'hélice tournera mais ne servira que de décoration !

La transmission par vis sans fin est nouvelle (pour moi)  et actionnera par chaîne et à 90° le train avant./
L'occasion de terminer le modèle avec la réalisation de la carrosserie.
Cliquez pour agrandir l'image


C : reprise des recherches pour le modèle A en supprimant l'entraînement mécanique et en essayant de trouver une hélice adéquate capable d'entraîner l'engin en ... la construisant.

De essais successifs en commençant par une bipale .

A - premier modèle : Hélivap 1

les châssis et les roues ...



Le châssis sera découpé dans de la tôle d'alu de 2 mm d'épaisseur pour faire le plus léger possible.

La seconde partie, le châssis haut, , est nécessaire pour l'option choisie : roues arrière jumelées mais devant pivoter sans toucher la carrosserie.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Beaucoup de découpes et de perçages pour placer la chaudière, le moteur, les servos, la direction ...
Cliquez pour agrandir l'image
Une simplification pour installer l'essieu avant ...
Cliquez pour agrandir l'image

Les roues sont des roues pour avion de diamètre 80.

support des roues arrière jumelées

qui assureront la direction. 
Cliquez pour agrandir l'image
toutes les pièces
Cliquez pour agrandir l'image
soudures à l'étain
Cliquez pour agrandir l'image
montage
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

montage


Préparer l'accueil de la batterie et du récepteur

Ils sont réaliser dans de la tôle dé récupération et les dimensions dépendent des piles choisies et de la taille du récepteur. Le montage avec des ressorts de la fixation de la batterie est un démontage facile.
Cliquez pour agrandir l'image
Monter les servos puis les supports précédents en reliant les deux châssis.
Cliquez pour agrandir l'imageMonter les roues arrière.
Cliquez pour agrandir l'imageInstaller le moteur qui a été élevé de 10 mm (bois) pour que l'hélice ne touche pas le sol.
Cliquez pour agrandir l'imagePour les roues avant, l'écartement est obtenu par du tube d'alu. On ajoutera des rondelles mais il faudra vérifier que les roues tournent librement.
Cliquez pour agrandir l'imageUn petit coup de peintures. Toute es rondelles : en laiton d'épaisseur 0.5 et en téflon d'épaisseur 1.

premiers montages terminés

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
essai de la direction
:

La chaudière et son brûleur

Pour l'insérer dans le châssis, il fallait qu'elle soit la moins haute possible. Aussi, afin d'assurer un minimum de contenance, reprise d'un de mes premiers projets, la chaudière de l'Alcyon ...  que l'on retrouvera dans cet
album
Par contre le "dôme" sera modifié.
Cliquez pour agrandir l'image
la chaudière et son dôme
Cliquez pour agrandir l'image
les accessoires

les tubes

du 30 x 32 que l'on fermera par des embouts en 1 d'épaisser réalisés selon la technique décrite dans cet
emboutissage de fonds
Cliquez pour agrandir l'image
les embouts
Cliquez pour agrandir l'image
présentation
Les tubes bouilleurs seront en tube de cuivre de 3 x 4.
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
remplissage avec sable sec
Cliquez pour agrandir l'image
fermeture des tubes
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit de pliage
Cliquez pour agrandir l'image
pliage 1
Cliquez pour agrandir l'image
pliage 2
Cliquez pour agrandir l'image
pliage 3
Cliquez pour agrandir l'image
pliage 4
Cliquez pour agrandir l'image
Gabarit de perçage.
Cliquez pour agrandir l'image
Préparation pour la coupe des tubes.
Avant la brasure s'assurer qu'il ne reste aucun grain de sable dans las tubes (compresseur).

"séchoir"

La vapeur y passera avant de rejoindre le graisseur. Gabarit préalable en fil de fer ...
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

la soupape

classique mais avec cette fois une bille en polyamide.
On verra un petit problème lors de l'essai : la tige ne glisse pas correctement aussi le trou de 1.2 a été repercé à 1.3.

le dôme vapeur

Il est réalisé en carré de 10. Ici deux morceaux assemblés par un tube, bien pratique pour la mise en place sur les tubes ...
Ces carrés seront percés à 2.5 avec le mandrin 3 mors équipé d'une bague.
Cliquez pour agrandir l'image
un peu de recherches
Cliquez pour agrandir l'image
perçages verticaux à 3
Cliquez pour agrandir l'image
puis perçage à 8 (2mm profondeur)
Cliquez pour agrandir l'image
puis reprise à la fraise de 8
Cliquez pour agrandir l'image
présentation avant brasure à l'argent
Cliquez pour agrandir l'image
braser séparément
Cliquez pour agrandir l'image
les deux éléments brasés
Cliquez pour agrandir l'image
il restera à baser le tube de liaison

graisseur et registre vapeur

Le graisseur est le plus simple des modèles !
Pour le registre vapeur, adaptation d'un modèle ayant été abandonné mais rendu plus étanche.
Cliquez pour agrandir l'image
le graisseur et ses raccords
Cliquez pour agrandir l'image
les pièces de la vanne
Cliquez pour agrandir l'image
assemblage
Cliquez pour agrandir l'image
montage sur le châssis

2 Photos plus explicites pour le registre vapeur où l'on aperçoit mieux les joints toriques.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La chaudière est prête, on lui ajoute le manomètre et on peut la tester à nouveau à 6 bars.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

l'enveloppe de la chaudière

réalisée en tôle de récupération d'environ 0.4 d'épaisseur et assemblée par des vis m2.

1 - cette vis sert :
    . à relier le fond aux faces avant et arrière
    . à positionner la chaudière sue le châssis
2 - vérifier que le brûleur pourra être glissé sans avoir à tout démonter
3 - la hauteur entre le brûleur et la base de la chaudière sera à déterminer par essais (les supports seront alors bloqués)
4 - pour la face arrière 1 trou suffit, pour la face avant il en faut 2 pour ne pas empêcher le passage du brûleur
Cliquez pour agrandir l'image


Sur cette photo, montage complet prêt à être glissé sur le châssis.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Quand la chaudière est installée sur le châssis, on peut procéder au remplissage de la chaudière en enlevant un des bouchons de trop plein.
Pourquoi 2 bouchons de trop plein ? Lorsqu'on remettra l'Hélivap sur son étagère, on enlèvera la chaudière et on sera certain de pouvoir la vidanger entièrement.

le brûleur

dont les capacités de puissance sont surdimensionnées en espérant pour monter rapidement à 4 bars et maintenir la pression lors du déclanchement de la soupape réglée à 5 bars
Cliquez pour agrandir l'image

Ce brûleur peut se glisser facilement dans l'enveloppe lorsqu'elle est installée sur le châssis.
Le voici installé équipé d'un gicleur réglable (celui de la mini chaudière de type SCOTT ) dont on trouvera le plan au bas du paragraphe 14 dans cet
brûleurs 2
Cliquez pour agrandir l'image

le réservoir de gaz

lui aussi classique mais dont la fixation posait problème car il faut le glisser en m^me temps que le brûleur !
Cliquez pour agrandir l'image
réservoir "solidaire"" du brûleur
Cliquez pour agrandir l'image
solution abandonnée, trop longue
Cliquez pour agrandir l'image
support en tôle ...
Cliquez pour agrandir l'image
: ;;; .qu'on glissera et fixera

essais du brûleur

qui vont servir à :
. déterminer la hauteur de la chaudière par apport à lui : réglage sur l'enveloppe de la chaudière
. déterminer la puissance à obtenir en surveillant le temps de passage de 3 à 4 bars (pas plus de 10 secondes) : en se servant du gicleur réglable

Attention à ne pas faire rougir le "séchoir" !!!
Cliquez pour agrandir l'image
BON
Cliquez pour agrandir l'image
PAS BON !!!

le servo commandant le registre vapeur

qui me pose problème car il faut le maintenir pour fermer la vanne pendant toute la durée de la montée en pression ...

Si on laisse le levier de commande au milieu de l'émetteur (position de repos normale), on s trouve en position de début d'ouverture au milieu de la vanne !

Pour supprimer ce problème on peut faire en sorte que, le levier de commande au repos corresponde à la position de fermeture de la vanne.
En tirant sur le levier, on ouvrira la vanne progressivement jusqu'à l'ouverture totale ..

Une manière de procéder :.
Cliquez pour agrandir l'image
1
Cliquez pour agrandir l'image
2
Cliquez pour agrandir l'image
3
Cliquez pour agrandir l'image
4
Cliquez pour agrandir l'image


Mise en application de cette méthode pour un écartement sue le levier de 11 mm entre l'axe du levier et la le départ de la tige de liaison avec le servo :
Cliquez pour agrandir l'image

essai de la chaudière

sur l'établi

la suite ?

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

MAIS ... cela ne roule pas !
La faute probablement à une masse trop importante : 1 300 g alors que la carrosserie d'environ 100 g n'est pas encore posée.
Impossible de diminuer ce poids.

Des solutions ?
. démultiplier la vitesse de rotation de l'hélice
. construire un autre moteur d'une cylindrée plus importante
. changer d'hélice, un peu plus grande pas facile, tripale ou quadripale bien que cela ne joue pas beaucoup,
. changer de chaudière trop lourde et en installer une à vaporisation instantanée
. installe des roues très légères mais pour gagner seulement 100 g) ...

J'avoue que pour l'instant je ne sais pas et n'ai pas trop le désir d'aller plus loin. Un jour peut-être ...
Cliquez pour agrandir l'image

la suite de l'aventure

démultiplication de la vitesse de la rotation de l'hélice

C'est bien entendu celle à la quelle on pense tout de suite. L'expérience tentée va la multiplier par 3 !
Et, ça ne donnera rien.
J'ai enfin reçu des hélices tripales mais le déplacement obtenu est trop léger pour valider le projet.

Voici cependant les étapes de la construction de cette "solution".

Cliquez pour agrandir l'image
Modification du volant pour recevoir un pignon de 30 dents.
Cliquez pour agrandir l'image
Le support de la roue dentée est vissé sur le volant.
Cliquez pour agrandir l'image
Support de l'axe de l'hélice avec le pignon de 10 dents.
Cliquez pour agrandir l'image
Montage de l'hélice.
Cliquez pour agrandir l'image
Semelle en alu de 3 d'épaisseur pour la fixation du support.
Cliquez pour agrandir l'image
Fixation : le moteur doit être posé bien à plat.
Cliquez pour agrandir l'image
La plaquette en bois qui surélève l'ensemble doit être percée.
Cliquez pour agrandir l'image
Montage avant la pose sur le châssis.

C'est un montage qui tourne mais ...

Il va falloir trouver autre chose !
Saisissez le texte du paragraphe ici

B - second modèle : Hélivap 2

Cliquez pour agrandir l'image

retour aux choses habituelles

en pensant entraîner les roues de l'Hélivap par une réduction.

L'hélice tournera mais ne servira pas à la marche du véhicule.

Pour obtenir la rotation à 9 ° des roue, un essai de transmission par vis sans fin .Ici, on obtient dès le départ une réduction de 1/15. La suite à voir avec ce petit moteur de 0.35 cm3 !
Cliquez pour agrandir l'image
Le plus délicat est d'obtenir un axe portant la vis sans fin bien aligné sur l'axe du moteur.
Commencer par souder un rond de 4 dans la nouvelle bague. Placer cet axe dans le mandrin, le reprendre latéralement puis percer sur 2 mm un trou de 3 qui viendra s'emboîter sur l'axe dépassant du volant.
Pas de vis cette fois.
Cliquez pour agrandir l'image
L'axe est prêt !
Cliquez pour agrandir l'image
Il faut une nouvelle semelle.
A son extrémité, plus de trous mais des rainures qui permettront de régler la position du support.
Cliquez pour agrandir l'image
Assurer le blocage de la vis sans fin face au blocage du volant pour faciliter l'emboîtement.
Cliquez pour agrandir l'image
Préparer le montage de la roue dentée.
Sur le support, il ne restera plus qu'un roulement.
Cliquez pour agrandir l'image
Introduire la vis sans fin pour en tournant pour que le joint en téflon vienne buter sur le roulement.
Cliquez pour agrandir l'image
Faire glisser le montage jusqu'à venir assurer la liaison.
Cliquez pour agrandir l'image
Montage terminé, il va falloir passer aux réglages pour assurer une bonne rotation.
Cliquez pour agrandir l'image
Réglage roue et vis sans fin tangente :

1 . léger jeu : le volant doit tourner librement
2 . l'axe support de la vis sans fin doit entrer dans l'extrémité du bout de l'axe du moteur
3 et 4 . réglage du contact : en hauteur et latéralement; en tournant la roue, on doit avoir un très léger déplacement de chaque côté du filet de la vis sans fin (filet oblique)
5 et 6 . blocages quand on est certain d'une bonne rotation


Essai de ce montage.
Avec une autre démultiplication entre l'axe de la roue et l'axe des roues du véhicules par une chaîne de type Vaucanson, il est possible qu'Hélivap veuille bien avancer ...




La réduction obtenue avec ce montage sera de 45 : vis sans fin et roue dentée = 15 ; roues Vaucanson de 8 et 24 dents = 3 avec un résultat global de 15 x 3 = 45.

Ce qui correspond à la réduction nécessaire pour faire avancer théoriquement ce véhicule de 1.4 kg (F de traction = 06 N) avec ce petit moteur de 0.35 cmé.

Pour ceux que cela intéresse, on trouvera une fiche de calculs dans cet
téléchargements 3 autres

de nouveaux usinages

dont certains ne sont pas facile avec la taille de l'étau sur la fraiseuse.
Alors, il faut improviser ...

Pas beaucoup de commentaires car les photos sont, je pense, assez explicites.

1 - les supports de la mécanique

pour remplacer convenablement ceux du premier essai.

Cliquez pour agrandir l'image
brut de sciage
Cliquez pour agrandir l'image
cale de 8 x8 percée à 2 (20 mm)
Cliquez pour agrandir l'image
montage des 2 supports
Cliquez pour agrandir l'image
usinage d'une face
Cliquez pour agrandir l'image
second côté parallèle
Cliquez pour agrandir l'image
premier côté à 90°
Cliquez pour agrandir l'image
second côté à 90°
Cliquez pour agrandir l'image
traçages
Cliquez pour agrandir l'image
premiers perçages
Cliquez pour agrandir l'image
blocage gros étau
Cliquez pour agrandir l'image
perçage à diamètre 9
Cliquez pour agrandir l'image
lumières pour réglages
Cliquez pour agrandir l'image
finition
Cliquez pour agrandir l'image
supports terminés

Il n'est pas certains que les roulements entrent du premier coup dans leur logements.

Faute d'un alésoir, j'ai repassé le foret en entier, puis ébarbé correctement les trous.
Cliquez pour agrandir l'image
les 3 pièces

2 - cale de blocage en hauteur

le montage ayant tendance à bouger et la roue dentée venant se bloquer sur la vis sans fin
Une cale réalisée en alu de 8 x 8.
Plus de goujons comme sur le plan mais des trous filetés à M2. Le trou de diamètre 3 prévu est remplacé par 2 lumières.

Présentation de cette cale.
On pourra la faire avancer ou reculer en faisant des lumières sur le socle pour son serrage.
Cliquez pour agrandir l'image
montage sans serrer
Cliquez pour agrandir l'image
transmission à installer
Cliquez pour agrandir l'image
glisser la mécanique
Cliquez pour agrandir l'image
commencer les réglages
Cliquez pour agrandir l'image
bloquer le positionnement
Cliquez pour agrandir l'image
blocage final

3 - rendre une roue motrice

en pouvant la fixer sur l'essieu dont on diminuera la longueur. 
Cliquez pour agrandir l'image
les pièces
Cliquez pour agrandir l'image
soudure à l'étain
Cliquez pour agrandir l'image
mise au diamètre 32
Cliquez pour agrandir l'image
axe prêt
Cliquez pour agrandir l'image
repérer le premier perçage
Cliquez pour agrandir l'image
fixer puis percer les autres trous
Cliquez pour agrandir l'image
Saisissez le texte du paragraphe ici

mise en place de roulements

pour faciliter la marche la masse du véhicule appuyant sur l'axe représente un véritable frein !

L'installation se fait grâce à un carré de 10 x 10 en laiton sur lequel on fixe deux supports de roulement réalisés en tube de laiton, procédé décrit au paragraphe 83 de cet
usinages 5
Cliquez pour agrandir l'image

Pour que le montage soit installé, il faut usiner les extrémités du carré à 45°

On y arrivera avec notre petit étau en empêchant le déplacement latéral : serre-joint.
Cliquez pour agrandir l'image
2 nouveaux trous sur le châssis
Cliquez pour agrandir l'image
support à installer
Cliquez pour agrandir l'image

Agrandir les trous précédents ce nouveau montage ne facilite pas le montage.

Finalement je les ai agrandis au diamètre 6 puis ai coupé la partie inférieure.
Cliquez pour agrandir l'image
montage obtenu
Cliquez pour agrandir l'image
modification du support en bois
Cliquez pour agrandir l'image

5 - nouveau piston

Le premier a beau coup souffert avec les nombreux essais notamment à l'air comprimé et ... sans huile !

Aussi, pour pallier l'usure de 0.04 mm, sans compter celle du cylindre : ce n'est pas énorme mais suffisant pour réduire la capacité du moteur. Un essai réussi de mise en place d'un piston à coupelle de téflon.

Cette méthode est décrite dans cet

piston à coupelles de téflon
Cliquez pour agrandir l'image
piston et bielle
Cliquez pour agrandir l'image
à glisser par le haut du cylindre
Cliquez pour agrandir l'image
serrer par le haut
Cliquez pour agrandir l'image
essai parfait sans le chapeau !

essai final de ce montage


Certes ce n'est pas le montage souhaité mais une construction mécanique qui ne finir pas à la poubelle et aura sa place sur une étagère quand la carrosserie sera installée !


la carrosserie

Cette fois, il est possible de "charger" le véhicule ...

Cliquez pour agrandir l'image

Cependant pour réduire un peu le poids, une partie sera réalisée en papier moulé comme sur ce modèle ::

Cliquez pour agrandir l'image

Idée reprise avec cette réalisation à vapeur :


four nems

Pour gagner du temps, j'ai utilisé la carrosserie de la FOUR NEMS, qui ne servait plus.


Les réalisations qui suivent utilisent de la tôle de récupération qui est d'environ 0.4 mm d'épaisseur. Pour les découpes et les perçage, on collera cette tôle à la colle de menuisier sur un carton bien rigide.

le capot du moteur

Cliquez pour agrandir l'image
gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
traçage sur collage sec
Cliquez pour agrandir l'image
découpes
Cliquez pour agrandir l'image
traçage extérieur
Cliquez pour agrandir l'image
mise en forme
Cliquez pour agrandir l'image
présentation

le capot de la chaudière


en tôle et qui va remplacer celui de la FOUR NEMS en papier moulé.
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
traçages
Cliquez pour agrandir l'image
perçages
Cliquez pour agrandir l'image
découpes
Cliquez pour agrandir l'image
décollage de la tôle
Cliquez pour agrandir l'image
mise en forme (sur l'arrière du moule)
Cliquez pour agrandir l'image
présentation

le capot de la chaîne


Pour lequel je ne retrouve pas le gabarit !
Les deux éléments seront soudés avec un fer à souder à l'étain.

Voir la méthode de maintien avec une fine bande de contreplaqué ... Bien enduire les parties à souder de décapant.
Cliquez pour agrandir l'image
montage
Cliquez pour agrandir l'image
maintien pendant la soudure
Cliquez pour agrandir l'image
soudure terminée
Cliquez pour agrandir l'image
découpe extérieure
Cliquez pour agrandir l'image
présentation
Cliquez pour agrandir l'image
fixation:latérale
Cliquez pour agrandir l'image

la protection de l'hélice


De la tôle pour le cerclage, du plat en laiton de 0.5 x 6 pour les barres maintiens.
Au centre un plat de laiton ou de cuivre de 40 de diamètre. Se plat viendra se visser sur la partie avancée du moteur.

Les barres de maintien seront maintenues par des vis à tête fraisée puis soudées à l'étain.
Ce plan a été utilisé pour tous les positionnement.

Il faut prévoir des lumières pour la fixation des barres sur le cerclage : l'hélice ne dit rien toucher (ce qui explique un peu l'écartement prévu).
Cliquez pour agrandir l'image
traçage
Cliquez pour agrandir l'image
perçages
Cliquez pour agrandir l'image
montage
Cliquez pour agrandir l'image
soudure
Cliquez pour agrandir l'image
repérage perçages
Cliquez pour agrandir l'image
perçage vertical
Cliquez pour agrandir l'image
perçages latéraux
Cliquez pour agrandir l'image
présentation, contrôle
Cliquez pour agrandir l'image
Montage correct, l'hélice tourne sans rien toucher.
Cliquez pour agrandir l'image
Pour réaliser le montage il a fallu tout démonter pour installer les gougeons de fixation .
..

le pare-brise

Du plastique de 1 mm d'épaisseur, des baguettes de bois que l'on va rainurer, si possible une baguette pour aileron qui permet de rattraper le niveau.
//Le plastique se découpe facilement à la scie fine.
La "vitre" aux dimensions servira de gabarit pour le collage (enduire les rainures menacées par la colle de graisse.
Cliquez pour agrandir l'image
récupération plastique
Cliquez pour agrandir l'image
rainurage (fraise 1.5)
Cliquez pour agrandir l'image
tous les éléments
Cliquez pour agrandir l'image
premier collage
Cliquez pour agrandir l'image
traverse de fixation
Cliquez pour agrandir l'image
dernier collage

le siège


Du contreplaqué de 3, de la baguette et des ajustements à faire pour qu'il vienne se glisser dans la carrosserie.

Il faudra laisser un passage pour la commande de la vanne

Penser aussi à la hauteur du siège qui ne doit pas gêner le fonctionnement des servos (fraisage) mais aussi permettre au personnage au 1/8 ème de s'installer confortablement.
Cliquez pour agrandir l'image
le support
Cliquez pour agrandir l'image
fraisage ...
Cliquez pour agrandir l'image
... et résultat
Cliquez pour agrandir l'image
recouvrement collé
Cliquez pour agrandir l'image
découpe, finition
Cliquez pour agrandir l'image
fixation

une prise d'air annexe


Elle est rendue nécessaire car il est impossible d'alimenter le moteur en air comprimé en gardant la carrosserie !

On reprend la première tubulure, on supprime partiellement l'isolation et on soude cette arrivée qui sera bouchée lors de l'utilisation de la vapeur.

Cliquez pour agrandir l'image
montage pour la soudure à l'étain sur la tubulure
Cliquez pour agrandir l'image
nouvelle présentation

divers


. .calage de la carrosserie à l'arrière du châssis

. réduction de la semelle du moteur en rabotant 1 mm afin d'obtenir une chaîne moins rigide (si on enlève un maillon, elle devient trop libre !!!)
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

le final

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

C : reprise des essais pour la version 1

avec des recherches puis la réalisation d'une hélice dont on pourra régler le PAS ...

une hélice bipale


une idée :
faire varier l'angle d'incidence des pales ce qui fera varier le PAS de l'hélice et donc ses possibilités.

Un montage tout simple avec du carton, des cure-dents et un rond de bois percé en travers et en bout. Pour le dessin des pales, une copie de l'hélice du commerce qui a déjà servi.

J'ai utilisé l'expression hélice à PAS réglable car le PAS n'est pas variable lors du fonctionnement. Si on veut le modifier, il faudra démonter l'hélice et procéder à un nouveau réglage.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
essai de ce montage
Cliquez pour agrandir l'image
Un premier croquis qui ... sera modifié comme ci-dessous,
après un essai !

construction définitive

avec de la tôle de 1 mm d'épaisseur pour les pales, de la tige filetée M3 du rond de 14 pour le moyeu et de 2 pour les ergots.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Pour le montage, on utilisera l'entraînement de l'hélice de la version 2 en enlevant la vis sans fin et son montage ainsi, bien entendu la mécanique avec chaîne.

les pales

La principale modification sera celle des ergots qui au départ étaient de simples vis M2. Problèmes le filetage accroche les bords des lumières du variateur d'incidence : on les réalise avec du rond de 2 en laiton, rond fileté à une extrémité.

Les trous filetés du moyeu qui reçoivent l'axe des hélices débouchent dans celui du serrage du variateur : il faut veiller à ce les axes des hélices ne viennent pas toucher cette vis de serrage.
Cliquez pour agrandir l'image
sciage prioritaire pour le maintien
Cliquez pour agrandir l'image
les pales
Cliquez pour agrandir l'image
empreinte pour le positionnement
Cliquez pour agrandir l'image
préparation pour la soudure
Cliquez pour agrandir l'image
soudure étain
Cliquez pour agrandir l'image
pales terminées

le moyeu

avec des perçages à 2.5 et des taraudages à M3.

La fixation prévue sur l'arbre moteur est décalée de 90°
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Un taraudage pas facile avec un taraud qui n'est pas assez long. Il faut donc tarauder de chaque côté et obtenir un bon maintien dans l'étau.

Petit truc en introduisant un rond de 14 de l'autre côté des mors et en le maintenant pendant le serrage avec du papier collant.
Cliquez pour agrandir l'image

le variateur d'incidence :

pour modifier la position les ergots, il faut absolument que la dimension entre les lèvres des lumières et les côtés du plat au point de contact (en rouge) soit
identique !
//Pour mon usinage, j'ai adopté une lumière de 2.2 de largeur bien centrée.
Mais, en fait, cette lumière peut être plus large et permettre d'obtenir une incidence plus grande ... Cela ne gênera en rien le réglage qui se fait par plaquage des lèvres au point rouge si on veut obtenir une incidence moins grande.
Cliquez pour agrandir l'image
attention au centrage
Cliquez pour agrandir l'image
un truc ...

Un truc : il est possible qu'on doive revenir sur le fraisage !

Pour percer le trou central à diamètre 3, déplacer le chariot sans modifier le réglage de la fraise et percer. Si on devait reprendre la rainure, la fraise serait toujours positionnée.
Cliquez pour agrandir l'image
le variateur définitif

montage pour le réglage :

du contreplaqué sur lequel on collera une feuille portant l'axe de l'hélice et la position du bord de fuite à 75% de l'axe de l'hélice.

Pour plaquer le carton représentant l'angle d'incidence à cet endroit il faut découper le support en contreplaqué au m^me point.
Cliquez pour agrandir l'image
bricolage
Cliquez pour agrandir l'image
prêt pour le réglage de l'incidence

Sur la vidéo, les explications pour le réglage de l'incidence des pales et on verra que cela se réalise rapidement ...
et les premiers essais

.
Une hélice qui est fonctionnelle mais que l'on pourra tester avec d'autres incidences des pales afin de trouver la meilleure !
Cliquez pour agrandir l'image

une hélice tripale


Une construction assez facile et encore simplifiée que l'on découvrira dans cet


hélice

Cette tripale est suivie de la fabrication d'une quadripale avec  une amélioration du mode de construction pour respecter au mieux la forme de l'intrados et de l'extrados.

La vidéo montre des essais comparatifs à la vapeur.avec un nouveau plan de travail.

album à compléter ... un jour !

Des commentaires ? Des questions ?  ...  écrivez-moi


Copyright (C) 2008-2021 Tous droits réservés.albums mis à jour le : lundi 9 mai 2022